Un mot sur l’acrylique

3 Écrit par - 30 août 2018 - Les Oeuvres

L’acrylique est un médium que j’utilise rarement pour sa rapidité de séchage qui donne ses avantages et inconvénient connu de tous ceux qui si adonne. Je la maitrise assez bien avec une tension plus forte pour faire mes fondus qu’avec l’huile, qui elle demande parfois un mélange d’accélérant au séchage, je devrais dire au durcissement, car l’huile pour un séchage relatif prendrait un an. Il est vrai qu’il y a des retardateurs qui faut utiliser en parcimonie, un excès et la peinture ne voudra plus sécher. Mes derniers travaux récents à l’acrylique étaient pour une commende pour un jardin qui voulait son identité avant que la saison se termine.

Pour la préparation maison, vous mélangez des pigments avec un liant d’acrylique pour obtenir une pâte dans laquelle des grumeaux peuvent apparaître. Affinez le mélange.

2 Commentaires

  • Elisabeth 3 septembre 2018 - 17 h 00 min Répondre

    félicitation pour ton blog Michel. j’espère que tu nous fera partager beaucoup de tes connaissances en peinture et de nombreuses autres découvertes.

  • Michel Poirault 8 septembre 2018 - 23 h 36 min Répondre

    Merci Élisabeth pour ton encouragement.
    Michel

  • Répondre