La Société des Dix

0 Écrit par - 27 octobre 2018 - Nos lectures

Fondée en 1935, la Société des Dix était à l’origine une académie d’historiens québécois intéressés par la recherche sur l’Amérique française. La Société a accueilli au fil des ans des spécialistes de diverses disciplines – archivistes, littéraires, musiciens, archéologues, sociologues, etc. – intéressés par l’histoire. Depuis l’Antiquité, les académies ont souvent retenu le nombre de dix membres comme idéal au sein d’un groupe, afin de varier les points de vue et permettre à tous de s’exprimer. Notre société s’inscrit dans cette longue tradition.

Des membres des Dix en compagnie du lieutenant-gouverneur É.-L. Patenaude, à l’intérieur de la grande serre attenante à la résidence de Bois-de-Coulonge, 27 octobre 1935.

Les membres de la Société des Dix sont choisis par cooptation. Ils sont élus à vie, mais ils peuvent se retirer librement. Depuis sa création, la Société a accueilli plus de 50 spécialistes qui ont occupé les différents Fauteuils.

Les Dix font connaître leurs travaux dans Les Cahiers des Dix, un recueil annuel existant depuis 1936. Les Cahiers sont publiés par les Éditions La Liberté de Québec. La Société des Dix n’est soutenue par aucune subvention et les Amis des Dix apportent une contribution non négligeable à son rayonnement. La Société remet chaque année le Prix des Dix qui honore une personne qui a œuvré, souvent dans l’ombre, à la connaissance historique sur l’Amérique française.

Un exemple de leur contribution, Gilles Gallichan (historien) nous explique le coup d’État manqué contre P.-J.-O. Chauveau en décembre 1869.

Source : Societe des Dix

Aucun commentaire

Répondre